Parc Industriel Ahl Loughlam


Soutenu par le FONZID, le projet de création du parc industriel Ahl Loghlam a pour vocation principale d’accueillir des industriels du secteur du cuir dans le cadre d’un partenariat avec la Fédération des Industries du Cuir – FEDIC. Pour ce faire, les infrastructures existantes (voiries, réseaux d'assainissement et défense incendie) ont été remises à niveau et 50 bâtiments industriels prêts à l'emploi ont été construits, totalisant près de 30 000 m2.

En sus des bâtiments, le projet a permis d’aménager des lots de terrain nu totalisant une superficie d’environ 32 097 m2 destinés à la location. Parmi les mesures environnementales prévues, un bassin de rétention des eaux pluviales a été installé sur la zone industrielle.

De plus, le projet comprend la construction d'un bâtiment de services sur une superficie de plus de 3 000 m2 qui permet de déployer une offre à destination des usagers.

Le bâtiment comprend un centre de santé, une pharmacie, des services de restauration, une agence bancaire, une agence d’intérim et une crèche.

En outre, un service de transport est mis à disposition des employés de la zone industrielle. En ce qui concerne les services aux entreprises, le bâtiment comprend des salles de réunion et un show-room. Cette offre de services à destination des entreprises sera renforcée par la mise en place d'une unité logistique sur une surface de 365 m2 destinée à la récupération des produits d'emballage, et en particulier des cartons. Pour assurer une bonne gestion de la zone industrielle, le projet inclut la création d'une structure de gestion sous la forme d'une Société de Développement Régional (SDR) et le renforcement de la gouvernance à travers la définition :

  1. I. d’un mode de partenariat, incluant des synergies entre la Société de Développement Régional (SDR), l’association des entreprises à créer et la Fédération Marocaine des Industries du Cuir (FEDIC);
  2. II. et des modalités de gestion et d’entretien de la zone de manière pérenne et durable avec les missions, procédures et outils associés, y compris les principes d’amélioration continue.

Le projet s’inscrit dans le cadre du Programme de Développement Régional, notamment son Axe « Entreprise, Innovation et Emploi », ainsi que du Programme de Création de zones d’activités économiques, voté par le Conseil Régional de Casablanca-Settat lors de sa session de mars 2017.

Le projet vise à créer 5 340 emplois sur 20 ans.

Télécharger la fiche du projet .